La position « armée » au service

La position « armée » au service constitue un instant très important du mouvement global du service. Suivant la qualité technique développée à cet instant, les conditions d’efficacité de la frappe et du coup vont s’en trouver très variablement influencées dans un plus ou moins bon sens. Nous détaillerons ci-dessous les éléments principaux permettant de donner au service une base performante. Cela ne reste néanmoins qu’une base. Car les aspects perceptifs influençant notamment la qualité du timing et la mise en action des différentes forces et actions musculaires appartiennent au savoir, à l’entraînement et à l’expertise individuelle de chaque joueur. Bien servir ne se limite donc pas à avoir une bonne position armée. Cette position est très spécifique et dispose de caractéristiques du coup le plus complexe sur le plan biomécanique au tennis.

 

Les éléments à prendre en compte sont :

·         La position du bras de lancer (gauche dans le cas d’analyses d’un droitier, droit dans le cas d’analyse d’un gaucher).

·         La position de la tête

·         La position du coude

·         L’alignement des épaules et des hanches

·         La position de l’avant-bras et de la raquette

·         Le déclenchement de la flexion

·         Le relais d’appuis

 

Un bras gauche tendu et incliné vers l’avant

Afin de guider la balle vers l’avant et l’intérieur du court, le bras gauche doit être tendu jusqu’au bout des doigts. Son action doit permettre d’obtenir une hauteur adéquate. Il doit également être incliné vers l’avant afin de donner suffisamment de profondeur au lancer. Ceci va permettre de mettre le joueur en position d’impact avec son poids du corps en transférant également la puissance engendrée par l’extension et la poussée des jambes.

 

La tête regarde le futur point d’impact

Lorsque le bras monte pour déposer la balle à la bonne hauteur et dans la bonne direction, la tête vient s’incliner vers l’arrière. Permettant aux yeux de fixer le futur impact. Cette position de la tête sera maintenue jusqu’au moment où, en fin de geste, l’épaule pivotant vers l’avant pour accompagner la balle vers la cible choisie, elle redescendra pour regarder vers l’avant. Le joueur se préparant ainsi à prendre les informations du retour adverse.

 

Une position du coude droit en alignement avec la ligne d’épaules

Du fait de la montée du bras gauche tendu vers le haut et l’avant, les épaules s’inclinent naturellement (Angle environ 40-45°/sol). Le coude doit alors venir se positionner à une hauteur permettant son alignement avec les épaules. Le coude peut légèrement être tiré en arrière afin d’ouvrir le pectoral droit davantage. Cela aura pour apport d’augmenter son retour pliométrique, et d’impulser une vitesse plus importante dans le déclenchement et donc d’optimiser la phase d’accélération de la frappe.

 

L’alignement des épaules et des hanches

Au-delà de l’alignement du coude avec les épaules, nous observons également que la ligne des hanches (Bassin) est également alignée avec les épaules. Il se peut, selon la souplesse articulaire du joueur, que les épaules aillent chercher encore plus de rotation en rapport de la ligne des hanches. Cette dissociation supplémentaire va permettre de gagner en puissance en augmentant la prise d’élan du couple bras/raquette.

 

Une position verticale de l’avant-bras et de la raquette

En préparation de réaliser la boucle dans le dos, action qui on le sait permet d’accroître la dynamique d’accélération (prise d’élan), la raquette doit descendre de toute sa hauteur et de tout son poids. La position à l’amorce de cette boucle constitue la fin de l’armée, et doit donc positionner à la verticale l’avant-bras et donc la raquette qui se trouve dans son prolongement afin d’optimiser cet effet de pesanteur. La raquette peut être légèrement inclinée vers l’avant.

 

Le déclenchement de la flexion des jambes

A l’armée, la flexion des jambes vient juste de se déclencher. Cette flexion permet d’incliner tout le corps vers l’avant. Ainsi, au moment où la frappe se déclenchera tout le corps sera propulsé par les jambes. Il viendra alors s’engager vers le haut et vers l’avant, permettant à la raquette d’impacter la balle en avant avec toute sa vitesse, et l’accompagnera simultanément de son poids, de son inertie générée par l’extension des jambes.

 

Le relais d’appuis

Pour faciliter la flexion, l’appui arrière se rapproche de celui de devant afin de le relayer dans l’effort de flexion. Selon les joueurs, il supporte plus ou moins le poids du corps dans la double action flexion/extension.

 

Pour conclure, après le descriptif détaillé des différents éléments à réaliser lors de cette position « armée ». Nous pouvons assurément soulever que cette position demande de nombreuses coordinations intersegmentaires complexes. Etre capable de réaliser une partie ou l’ensemble de ces éléments ne peut s’acquérir qu’à travers des années de pratique. Atteindre un tel niveau d’expertise sur cet instant du service devrait permettre une fin de geste efficace. Cependant, lors de cet autre instant du mouvement, bien d’autres difficultés et contraintes techniques pourraient venir infléchir le résultat final. La position armée ne constitue qu’une pièce du puzzle.

Articles suggérés

femme tennis
Comment améliorer la coordination de ses mouvements ?
joueuse-adulte
Cinq routines pour performer en match
stage-competition
Le mental au tennis
joueuse-adulte
La technique de la volée de revers au tennis
joueur-adulte
Comment réaliser l’amorti parfait
coaching coup droit fille
Conseils aux parents qui ont un enfant qui joue au tennis
raquette-dunlop-mouratoglou
Le cordage au tennis
groupe tennis
Comment travailler sa VMA ?
raquette-dunlop-mouratoglou
Le coup droit au tennis
Stages-adultes-famille
Comment choisir sa raquette de tennis lorsque l’on est sujet au tennis elbow
coup droit junior
Le coup droit d’attaque
Stages-jeunes
Bien se connaître
raquette-dunlop-mouratoglou
Comment réaliser un bon revers d’attaque au tennis
joueuse-adulte
Le coup droit en bout de course
tennis-junior-stage
La technique du jeu de jambe en fond de court au tennis
default image
Equipement pour jouer au tennis
terre-battue-tennis
Comment bien choisir sa chaussure de tennis
joueur-adulte
La tactique pour le retour de service au tennis
default image
Les techniques de prise de raquette pour le service
La prise continentale au tennis
stage-junior-handshake
Routines d’avant match au tennis
jeune-tennis-entrainement
La prise marteau au tennis
stage-joueur-adulte
Gérer les blessures au tennis
raquette-dunlop-mouratoglou
La technique du smash au tennis
default image
Coaching Corner
coaching enfant tennis
La préparation du revers à une main au tennis
fitness-prepa-physique
Préparation physique et mentale au tennis
tennis enfant
La technique du service au tennis
stage-enfant-tennis
La technique du jeu de jambes au filet
tennis-balle
La technique du LOB au tennis
stage-enfant-entrainement
La frappe en revers à une main au tennis
coaching tennis
Conseils pour battre un attaquant de fond de court au tennis
coaching-intensif-stage
La technique du coup droit en décalage
entrainement-homme-adulte
Travailler sa confiance en soi
revers-tennis-adulte
La préparation du revers à deux mains au tennis
entrainement-homme-adulte
Le relâchement au tennis
tennis-stage-enfant
Les prises de raquette en coup droit au tennis
stage-ados-intensif
Le service volée
entrainement-tennis-ado
Gagner contre un rameur
tennis-stage-enfant
Les cordages de tennis en boyau naturel
entrainement-homme-adulte
La frappe du retour de service au tennis
fin d entrainement
La tactique en fond de court au tennis
tennis-stage-enfant
Choisir une raquette pour un enfant
default image
Les cordages utilisés par les joueurs de tennis professionnels
coaching tennis one to one
Conseils pour battre un joueur de tennis qui monte à la volée
jeu-tennis-adultes
La technique de la volée au tennis
entrainement-homme-adulte
La technique au tennis
coaching-jeune
Quand faut-il changer le cordage de sa raquette de tennis ?
service tennis ado
La tactique au tennis