Le cordage au tennis

Le cordage est l’élément de la raquette qui entre en contact direct avec la balle. Il influe sur le toucher, la précision, la puissance et l’effet porté sur la balle, ainsi que sur les articulations ou les muscles du bras du joueur. Les joueurs expérimentés ou professionnels sont parfaitement conscients du fait que le choix du cordage est aussi important que le choix de la raquette elle-même. Les joueurs de tennis débutants ont tendance à sous-estimer l’importance du cordage, voire à ignorer que le cordage a tendance à s’abîmer avec le temps, et qu’il doit être changé à intervalles réguliers. Il existe de nombreuses sortes de cordages sur le marché. En raison de la multiplicité des composants de ces cordages, qui se diversifient de plus en plus, le critère principal de différenciation reste leur montage.

 

Toutes les sortes de cordages qui existent peuvent être rangées dans l’une de ces deux catégories :

  • Les cordages en boyaux naturels
  • Les cordages synthétiques

 

Les cordages en boyaux naturels

Beaucoup seront surpris d’apprendre que les fabricants de cordages créent les cordages naturels à partir d’intestins de bœuf. Au premier abord, on peut être décontenancé par l’emploi d’un tel matériau pour fabriquer des cordages pour raquettes. Cependant, et malgré l’étrangeté de ce matériau, le cordage en boyau naturel est très largement considéré comme l’un des meilleurs cordages qui soient, et plébiscité par certains joueurs professionnels comme Roger Federer. Leur très grande élasticité confère aux cordages naturels de grandes performances en termes de puissance, de sensations et de confort de jeu. En outre, ce type de cordage conserve plus longtemps sa tension d’origine et dispose d’un maintien qui peine à être égalé, même par les cordages synthétiques les plus perfectionnés.

Cependant, leur durée de vie est inférieure aux cordages synthétiques, ils sont sensibles à l’humidité, et leur prix est de loin le plus élevé, en raison de procédés de fabrication complexes. Pour ces raisons, les cordages en boyaux naturels ne sont pas des cordages fréquemment utilisés par des joueurs de tennis, en club ou en loisirs. Ils sont plutôt l’apanage des joueurs expérimentés, à la fois plus exigeants sur la qualité des cordages et plus à même de pouvoir supporter leurs coûts d’achat et d’entretien. Fort heureusement, il existe par ailleurs un grand nombre de sortes de cordages synthétiques de qualité sur le marché.

 

Avantages des cordages en boyaux naturels :

  • Puissance
  • Confort
  • Sensations
  • Maintien de la tension

 

Inconvénients des cordages en boyaux naturels :

  • Prix
  • Prise d’effets
  • Durée de vie

 

Les cordages en boyaux naturels sont très performants et adaptés à un grand nombre de joueurs, mais pour la grande majorité, le jeu n’en vaut pas la chandelle. Un débutant est souvent tenté d’acheter le matériel le plus cher afin de s’assurer de bonnes bases. Cependant, en tant que débutant, vous aurez beaucoup de mal à différencier les différences de qualité entre un cordage en boyaux naturels et un cordage synthétique bon marché, ces différences sont en effet très subtiles. C’est en vous concentrant plutôt sur le développement de votre technique et sur vos entraînements que l’amélioration de vos résultats se fera le plus sentir. En outre, si vous ne jouez que de temps en temps ou de manière non régulière, investir dans un cordage en boyaux naturels ne vaut pas le coup, et vous ne verrez presque pas la différence au niveau du jeu si vous optez pour un cordage synthétique. En revanche, si vous êtes un joueur confirmé qui fait de la compétition, que vous approfondissez tous les aspects de votre jeu et que vous cherchez à vous améliorer sur tous les plans, un cordage en boyaux naturels pourra être un très bon choix. Si vous avez un très haut niveau de technique et d’expérience, vous saurez certainement reconnaître et apprécier la sensation unique de ces cordages, si vous savez en prendre soin.

 

Cordages Synthétiques

Comme leur nom l’indique, ces types de cordages sont fabriqués à partir de divers composants synthétiques afin d’augmenter les possibilités offertes aux joueurs de tennis. Les fabricants contrôlent à la fois le processus de fabrication des cordages et les matériaux qui les composent. Un fabricant est donc en mesure de concevoir des cordages axés sur différents niveaux de performance, comme le confort, la durabilité, la puissance ou l’effet. Il existe trois matériaux primaires utilisés pour la fabrication des cordages synthétiques :

  • Le Nylon : il est sans doute le matériau le plus populaire dans la catégorie des cordages synthétiques. Les cordages synthétiques et les cordages multi filament sont tous les deux fabriqués à partir de nylon. C’est alors la qualité du nylon employé ainsi que le processus de conception qui vont différencier deux types de cordages dans ce matériau.
  • Le Polyester : utilisé pour des cordages consistant en une seule fibre uniforme, le plus souvent revêtu d’une mince couche protectrice pour réduire les frottements. Ce type de cordage est conçu pour maximiser la puissance et le contrôle de la balle, afin de générer des effets de lift amplifiés.

Avantages : prise d’effets, contrôle, durée de vie

Inconvénients : confort, sensations, stabilité de la tension du cordage

  • Le Kevlar : les cordages en kevlar garantissent des niveaux de puissance et de résistance maximaux, mais sont par conséquent aussi les cordages les plus rigides qui existent. Ce type de cordage est utilisé par les joueurs qui cassent fréquemment leur cordage, combiné à des cordes en nylon pour réduire la rigidité.

Avantages : durée de vie, contrôle, stabilité de la tension du cordage

Inconvénients : confort, sensations, prise d’effets

 

Nous avons donc vu ensemble les trois types de matériaux principaux utilisés pour les cordages synthétiques, voici maintenant les types de montages les plus courants :

  • Mono filament – les cordages mono filament uniformes consistent en une fibre uniforme, la plupart du temps recouverte d’une fine couche protectrice qui réduit les frottements. Ce type d’assemblage vise à maximiser la puissance et le contrôle sur la balle.
  • Multi filament – les cordages multi filament sont élaborés à partir de multiples fibres dont les caractéristiques (forme, taille, assemblage, etc.) seront déterminées par le fabricant, ainsi que par le type de cordage souhaité. Les cordages multi filament sont souvent faits en fibres de nylon ou de polyamides. Ce type de cordage est caractérisé par son dynamisme et par une rigidité moins grande, et, ce qui n’est pas la moindre des qualités, par le confort de jeu qu’il offre.
  • Texturé – plus récemment, des fabricants comme Babolat ont expérimenté des cordages mono filament diversifiés dans leur forme et leur texture, comme le RPM Blast Rough. Les cordages texturés peuvent également être formés en ajoutant un enrobage extérieur ou en incorporant un ruban plus grand à l’intérieur de la couche externe. Ceci crée un enrobage renforcé qui donne une texture non lisse au cordage.
  • Composite – les cordages composites sont élaborés en combinant plusieurs matériaux ou qualités de matériaux différents. Il s’agit donc là davantage d’une méthode de combinaison de matériaux visant à obtenir certaines caractéristiques que d’un type de montage au sens strict. Ainsi, le type de montage peut varier parmi ces cordages.
  • Hybride – les cordages hybrides sont des cordages réalisés avec un type de corde pour les cordes horizontales, et un autre pour les cordes verticales. L’un de ces montages hybrides, combinant cordes naturelles et cordes mono filament en polyester, est très populaire parmi les joueurs des tournois ATP et WTA. Les montages hybrides peuvent être répartis en deux sous-catégories : l’une ou les cordes verticales sont souples et multi filament (souvent des cordes naturelles, dans le cas de joueurs professionnels), la seconde où les cordes verticales sont mono filament, en polyester. Les premières se focalisent sur le confort, le dynamisme et les sensations, et leur faiblesse se situe au niveau de la puissance. Les cordes verticales sont donc souvent plus épaisses que les cordes horizontales. Dans le circuit professionnel, ces cordages hybrides sont utilisés par des légendes de la discipline, telles que Serena et Venus Williams. L’autre catégorie d’hybrides, aux cordes verticales mono filament, met davantage l’accent sur la puissance et le contrôle.

Au moment de choisir un cordage, il est conseillé de décider en fonction du style de jeu, et à ce qui fait défaut. Les facteurs les plus importants à garder en tête sont la rotation, le contrôle, le confort, et la durée de vie, afin de tirer un résultat optimal de vos cordages et raquettes de tennis. Le choix des cordages dépend également de paramètres liés à la raquette, comme le montage des cordes, la taille du cadre, sa largeur ou sa rigidité, et la tension du cordage. Ce dernier point est crucial au tennis.

Articles suggérés