Schéma tactique : gagner contre un rameur

Au tennis, le rameur (limeur, crocodile, rat…) est le joueur à la technique approximative qui ne se présente pas vraiment aux allures d’un futur gagnant. Une vitesse de balle bien inférieure à la tienne, aucune technique ni maîtrise de sa raquette, il ne fait que de simples échanges de balles. Pour vous, c’est la personne contre qui vous ne devez pas perdre pour ne pas paraître faible. Pourtant, ces matchs qui peuvent paraître gagnés d’avance sont bien se soldent bien souvent par des défaites.

Les caractéristiques du rameur

Ses qualités et caractéristiques

Il ne fait que renvoyer la balle ! Oui, mais quasiment sans jamais faire de faute directe. Si vous voulez un point, il faut venir le prendre.
Il a une bonne couverture de terrain, en effet il est partout. Il court sur toutes les balles et est capable de tenir les échanges de façon à ce que vous vous fatiguiez avant lui. Sûr de son physique il va être capable de tenir la distance pendant 3 heures de match.
Il ne dispose pas de beaucoup de technique, mais maîtrise les quelques savoirs à sa portée à la perfection. A force de l’avoir répété durant des heures et des heures de match, ce revers slicé qui n’a pas forcément l’air très réussi à première vue, il va être capable de le renvoyer 15 fois d’affilé au même endroit.

 

Ce qui peut vous gêner dans son jeu

Sa qualité de balle est mauvaise, il joue « mou » et n’avance pas. Mais pour le coup, ses balles flottantes et sans poids sont difficiles à maîtriser, et on ne compte plus le nombre de fautes directes qu’on a faites en essayant de les attaquer. Si on force au lieu d’avancer ces balles peuvent devenir un cauchemar.
Avec son manque de maîtrise, le rameur ne gagne pas ses points directement, mais plutôt de votre manque de concentration. En effet le nombre de ses coups gagnants durant un match se compte souvent sur les doigts d’une main, mais ce qu’il faut savoir c’est que le nombre de ses fautes directes ne sont guère plus nombreuses. Il joue ce que l’on appelle du tennis « pourcentage ». En effet, si vous faites 20 coups gagnants mais 30 fautes directes alors que lui fait 4 winners pour 6 fautes, on retrouve rapidement un ratio de -10 contre -2 pour lui. Dans ces conditions, le vainqueur du match n’est pas forcément celui que l’on aurait déterminé au départ.
Il ne fait que des ronds (moonball, rondelles, cloches…). C’est une de ses tactiques favorites qui lui permet de combiner la sécurité de ses coups (peu de risque de faute), de se mettre à l’abri de tes attaques (en repoussant l’adversaire derrière la ligne) et user psychologiquement l’adversaire qui peut ressentir une certaine frustration.

 

Quels sont les pièges dans lesquels ne pas tomber ?

Frapper plus fort

C’est l’erreur classique, il rattrape toutes mes attaques donc je dois frapper plus fort pour réussir à gagner le point. Et avec cette méthode, à moins d’être dans un très bon jour, vous allez effectivement augmenter le nombre de coups gagnants mais le nombre de fautes directes risque d’augmenter lui aussi. Pendant que cela fait monter la frustration, le rameur lui, se réjouit de l’autre côté du filet.
b. Raccourcir l’échange
Quand au bout de 30 minutes de jeu le score est à égalité en jouant une majorité d’échanges entre 30 et 40 frappes de balles, il est aisé de se laisser décourager. Mais coûte que coûte, il faut se ressaisir et partir au front. Tenter un coup gagnant à la moindre balle jouable sur votre coup droit, monter au filet à la moindre balle courte… Malheureusement, souvent ces tentatives se soldent par une augmentation des fautes directes et de nombreux contres subis par votre adversaire qui a l’air de se régaler avec ces balles pleines de rythme. En plus, à forcer sur tous les coups et à se ruer au filet à la moindre occasion, on dépense tellement d’énergie que l’on est aussi fatigué que par des échanges de 30 frappes de balle.

 

Alors comment faire pour gagner ?

Prendre son temps pour construire le point

Par définition le rameur n’est pas un attaquant, il ne vous mettra donc pas en grande difficulté. Pas la peine de se précipiter car vous êtes normalement à l’abri des coups gagnants. Vous avez donc tout loisir de construire le point et cela va être essentiel pour le gagner. En effet, vos attaques si elles ne sont pas bien préparées sont amenées à inexorablement revenir.
Vous avez donc plusieurs options.

La première : fixer le rameur sur son coup le plus faible jusqu’à obtenir une balle favorable sur laquelle vous pourrez vous engager vers l’avant pour un coup plus décisif qui vous permettra soit de finir directement, soit en deux temps.
Deuxième option : déplacer l’adversaire de droite à gauche avec des balles longues jusqu’à obtenir une balle facile sur laquelle vous pourrez attaquer dans le contre-pied et une fois encore finir en un ou deux temps.
Troisième option : repousser le rameur le plus loin possible derrière sa ligne de fond de court grâce à des balles profondes puis réaliser une amortie sur une balle plus courte. S’il la rattrape (c’est bien possible car il a en général de bonnes jambes mais pas sûr car il préfère les courses latérales) il se retrouvera alors dans une position où il n’est pas du tout à l’aise : la volée. A vous alors d’ajuster tranquillement votre passing shot pour finir le point.
Quel que soit votre choix, il sera important de privilégier d’avancer dans la balle plutôt que de frapper fort avec le bras pour le coup de finition. En effet, la non-consistance de la balle de l’adversaire rendra le coup incontrôlable si vous n’avancez pas suffisamment.

 

Jouer en avançant

Si même l’idée de patienter quelques coups pour obtenir une balle favorable vous parait encore trop longue, il existe une autre solution : prendre la balle tôt et avancer vers l’avant. Ainsi, sans jouer particulièrement vite ou fort (donc sans prendre de risques démesurés) vous allez pouvoir prendre le rameur à la gorge sans lui laisser le temps de s’organiser. Cela va l’obliger à forcer ses coups et de ce fait, enfin faire plus de fautes ou à essayer de jouer haut et long pour vous repousser : ses légendaires ronds, que vous pourrez maintenant prendre de volée pour continuer à le mettre sous pression. En avançant ainsi lentement mais surement, sans forcer, vous irez droit vers la victoire.

Articles suggérés

La prise continentale au tennis
jeune-tennis-entrainement
La prise marteau au tennis
joueuse-adulte
La technique de la volée de revers au tennis
groupe tennis
Comment travailler sa VMA ?
coaching tennis
Conseils pour battre un attaquant de fond de court au tennis
tennis-stage-enfant
Choisir une raquette pour un enfant
raquette-dunlop-mouratoglou
Le cordage au tennis
tennis-stage-enfant
Les cordages de tennis en boyau naturel
Stages-jeunes
Bien se connaître
revers-tennis-adulte
La préparation du revers à deux mains au tennis
stage-enfant-entrainement
La frappe en revers à une main au tennis
fin d entrainement
La tactique en fond de court au tennis
raquette-dunlop-mouratoglou
Comment réaliser un bon revers d’attaque au tennis
entrainement-homme-adulte
La technique au tennis
entrainement-homme-adulte
Travailler sa confiance en soi
jeu-tennis-adultes
La technique de la volée au tennis
tennis-stage-enfant
Les prises de raquette en coup droit au tennis
entrainement-homme-adulte
La frappe du retour de service au tennis
stage-junior-handshake
Routines d’avant match au tennis
coaching enfant tennis
La préparation du revers à une main au tennis
stage-ados-intensif
Le service volée
joueur-adulte
La tactique pour le retour de service au tennis
terre-battue-tennis
Comment bien choisir sa chaussure de tennis
stage-enfant-entrainement
La position armée au service
tennis-balle
La technique du LOB au tennis
tennis enfant
La technique du service au tennis
entrainement-homme-adulte
Le relâchement au tennis
fitness-prepa-physique
Préparation physique et mentale au tennis
coaching tennis one to one
Conseils pour battre un joueur de tennis qui monte à la volée
tennis-junior-stage
La technique du jeu de jambe en fond de court au tennis
coup droit junior
Le coup droit d’attaque
service tennis ado
La tactique au tennis
coaching coup droit fille
Conseils aux parents qui ont un enfant qui joue au tennis
joueur-adulte
Comment réaliser l’amorti parfait
default image
Coaching Corner
raquette-dunlop-mouratoglou
La technique du smash au tennis
default image
Les cordages utilisés par les joueurs de tennis professionnels
default image
Les techniques de prise de raquette pour le service
coaching-intensif-stage
La technique du coup droit en décalage
stage-competition
Le mental au tennis
stage-enfant-tennis
La technique du jeu de jambes au filet
default image
Equipement pour jouer au tennis
femme tennis
Comment améliorer la coordination de ses mouvements ?
coaching-jeune
Quand faut-il changer le cordage de sa raquette de tennis ?
raquette-dunlop-mouratoglou
Le coup droit au tennis
joueuse-adulte
Le coup droit en bout de course
stage-joueur-adulte
Gérer les blessures au tennis
joueuse-adulte
Cinq routines pour performer en match
Stages-adultes-famille
Comment choisir sa raquette de tennis lorsque l’on est sujet au tennis elbow