5 conseils pour gagner un match contre un adversaire moins bien classé

Tout joueur de tennis ayant joué en compétition, peu importe son niveau, a déjà eu ce sentiment, cette sensation qu’il n’avait pas le droit de perdre son premier match, sous prétexte que l’adversaire était moins bien classé. Et tous ces mêmes joueurs ont tous connu des tristes défaites contre ces mêmes adversaires moins bien classés. La faute souvent à un non match dû la plupart du temps à de la frustration, de la tension, contre un adversaire contre qui ils n’avaient pas le « droit » de perdre. Voici donc nos conseils afin d’aborder au mieux ce genre de match.

 

Faire abstraction du classement

Afin de gagner contre moins bien classé, le plus efficace est d’essayer de ne pas prendre en compte que ce dernier l’est. Cela permettra d’annihiler le stress et la pression que l’on peut se mettre en s’interdisant la défaite. Notre conseil est donc de préparer ce match comme n’importe quel autre match, en étant prêt à donner le meilleur de soi-même pour le remporter. « Je joue un match de tennis, un contre un, je vais donner mon maximum peu importe le classement de mon adversaire »

 

Être sûr de soi

Être sûr de ses forces est un point fort indéniable au moment d’aborder ce genre de rencontres dans la peau d’un favori. Être en confiance et sûr de ses coups permettra d’appréhender au mieux ces matchs. De plus, montrer que vous êtes sûrs de vous donnera un sentiment d’impuissance à votre adversaire.

 

Jouer son jeu et utiliser ses coups forts

En tant que favori, c’est à vous de dicter votre jeu à votre adversaire. Utilisez vos coups forts et vos schémas de jeu préférentiels. Votre adversaire doit être dans une perpétuelle situation d’inconfort. Il est très important de dicter son jeu dès le début du match, pour ne pas que votre adversaire prenne confiance. Il ne faut donc pas tomber dans un faux rythme en adaptant sa vitesse de jeu à celle de votre adversaire.

 

Ne pas sous-estimer votre adversaire

C’est sans doute le point le plus dangereux. Nous avons vu dans un paragraphe précédent que la confiance était importante dans ce genre de match. Attention toutefois à ne pas en abuser ! En effet, sous-estimer son adversaire est une erreur fréquente dans ce genre de confrontation et cela peut grandement vous nuire. Il faut donc trouver un juste milieu et ne pas tomber dans l’excès de confiance en sous-estimant l’adversité qui s’offre à vous. Votre adversaire peut tout à fait sortir le « match de sa vie » et être nonchalant dans ce genre de situation, ce qui se payera cher. La préparation de ce match doit donc être la même que pour n’importe quel autre match, tout comme votre routine d’avant match.

 

Ne pas déjouer, ne pas refuser le combat

Comme nous l’avons vu auparavant, en tant que favori c’est à vous de dicter votre jeu à votre adversaire, afin de ne pas le laisser respirer et prendre confiance. Il faut donc essayer durant tout le match de garder une intensité de jeu élevée et ne pas tomber dans un faux rythme. Une grande erreur, et qui est assez fréquente dans ce genre de confrontation est de commencer le match assez prudemment et de ne pas imposer son jeu dès les premiers points. C’est malheureusement tout le contraire du comportement à adopter. En effet, si vous montrez une faille à un adversaire qui n’attend que cela, il s’immiscera dans cette faille et prendra la confiance qui lui permettra de vous mener la vie dure tout le long du match. Il est donc grandement conseillé d’arriver prêt dès le premier point et ne pas déjouer afin de ne pas lui laisser sa chance. D’autre part, votre adversaire joue un match très important pour lui, et s’il n’est pas paralysé par la peur, il sera ultra motivé pour remporter ce match et tentera de saisir chaque opportunité sans détour. N’ayez donc pas peur du combat car des matchs difficiles contre quelqu’un de moins bien classé que vous, vous en rencontrerez souvent lors de votre carrière

 

Il est toujours sensible d’aborder ce genre de confrontation lorsque l’on a le statut de favori. Assimiler tous ces conseils permettra de s’enlever de la pression inutile, qui est la principale cause de contre -performance. Mais le plus important, et ce quel que soit le classement de votre adversaire, est de s’amuser et prendre du plaisir sur le terrain. Car n’oubliez pas que le plaisir est très souvent un réel facteur de performance permettant de faire la différence.

Articles suggérés